Rémi Fraisse – Victime de la Police

Rassemblement Mercredi, 26 Novembre 2014, 13h30-18h, Pariser Platz, Berlin

Rémi Fraisse a été tué le dimanche 26. Octobre à 2h du matin par la police francaise avec une grenade. Il était sur le chantier du barrage de Sivens dans le Tarne et manifestait avec beaucoup d‘autres contre le plan du barrage. Cette protestation nous rappelle nos luttes locales. Durant ces manifestation ce jour-là un être humain a été tué.

Rémi avait tout juste 21ans et était bénévole dans un association écologique. Nous ne pouvons plus lui demander ce qu‘il l‘a amener à se joindre à la résistance des agriculteurs et des activistes.

Ce que l‘on peut dire en tout cas, c‘est qu‘avec le barrage de Sivens un espace naturel de plus avec beaucoup d‘espèces protegées serait tombé au profit de gros projets industrielles incluant zonage et les polluants chimiques. Le barrage de Sivens est, comme de nombreux barrages dans le monde, un projet de privatisation de l‘eau, un vol des ressources collectives, contres les populations locales et en faveur de la grande industrie agro-alimentaire.

Rémi Fraisse a été victime de violence policière. Nombreux et nombreuses sont celles et ceux que cela remémore la mort de Sébastien Briat, qui a perdu la vie en 2004 lors des manifestation contre les transports nucléaires appelé « Castor ». Mais aussi Vital Michalon qui a été tué en 1977 durant des manifestation anti-nucléaires.

Partout dans le monde des personnes se révoltent contre la déstruction de l‘environnement, de la santé, du climat et de la privatisation de l‘eau ainsi que de la forêt et de la terre. Elles luttent pour une bonne vie pour tous et toutes. Et partout à ce moment-là elles se voient confronté à la police, aux services de sécurité ou aux paramilitaires. Nous voyons le même schéma sans nier que la répression, dans les pays du sud global, dépasse souvent ce que l‘on connait. Un exemple auquel nous pensons ici sont les nombreux activistes militent contre le charbonnage ou les mines d‘or en Colombie, qui furent tués par ordre d‘exécution afin que des firmes tel que Vattenfall et Co.puissent continuer à profiter du système de charbonnage. Maintenant Rémi a également du payer de sa résistance avec sa mort en France.

Dans les pays européen les dirigeants armes leurs polices de plus en plus. La police européenne devient lentement un corps. Les technologies de surveillances sont perfectionné et des armes « douces », dites « non-léthales », comme la grenade offensive, que a tué Rémi Fraisse, appartiennent maintenant à l‘équipement policier.

S‘ajoute un phénomène parallèle dans les pays européens : En réaction à la disparition progressive d‘un consensus pour la normalité capitaliste de par les crises économiques, la pauvreté et la destruction de l‘environnement, les polices se font former à la dispersion d‘émeute.

Mais nous faisons également d‘autres liens, car la violence policière n‘atteins pas seulement celles et ceux qui participe à une lutte politique de leur plein gré. Oury Jalloh, Laye Konde, Dominique Koumandio, Christy Schwunddeck ont perdu leur vies en Allemagne. Le fait de ne pas être blanc.he.s était leur peine de mort. Ils et elles ont été victime de la police allemand raciste.

La presse allemande tut le fait que la mort de Rémi Fraisse a déclenché une vague de protestations furieuses en France. Spécialement des jeunes gents et des lycéens deviennent victimes de violences policières. Nous nous solidarisons avec ces manifestations et protestons également contre la brutalité policière massive de ces derniers jours et semaines dans les villes françaises.

Nous appelons nos ami.e.s et allié.e.s à rejoindre notre rassemblement, volontiers aussi avec des prise de positions, des appels et d‘autres formes d‘interventions.

Nous sommes consterné et furieu.ses! Ni Oubli Ni Pardon!

« Allez, faut y aller! »*

gegenstromberlin, ausgeco2hlt, Anti Atom Berlin, Robin Wood Berlin
remifraisseberlin.blogsport.de

*Les derniers mots rapportés de Rémi.





Stoppt die Vorratsdatenspeicherung! Jetzt klicken & handeln!Willst du auch bei der Aktion teilnehmen? Hier findest du alle relevanten Infos und Materialien: